Skip to content

#343salauds : « Et si 343 esclavagistes exigeaient un droit d’asservir » ?

octobre 31, 2013

Savent-ils ce qu’ils disent, ont-ils conscience de se réduire à l’état de godmichets parlants ne pensant que par leur entrejambes ?

A dire d'elles

Je publie aujourd’hui la réaction de Lorraine Questiaux, une militante abolitionniste à l’appel des 19 qui se disent #343salauds et ont publié un manifeste insultant pour toutes les femmes, et en particulier pour les femmes prostituées. Les réactions ont été multiples et le désaveu entier et général, à tel point que Le Mouvement du Nid a publié un communiqué de presse : « 343 salauds, le mouvement du nid vous dit merci ». Que rajouter de plus, alors ? Cet article exprime très bien quelques arguments au service de notre cause et les masques étant tombés, décrit la réalité des clients prostitueurs.
Que cela ne vous empêche pas de lire également le 7e témoignage de notre campagne (et mets en fin d’article quelques liens vers d’autres réactions) :

Noémie : « Je n’étais plus rien , un corps et puis c’est tout

« Et si aujourd’hui 343 esclavagistes exigeaient un droit d’asservir…. Et…

View original post 774 mots de plus

#Soutien Thuram et des « éléments sans gravité » ?

septembre 15, 2013

La violence machiste a toujours, semble-t-il de belles heures devant elle puisqu’ils se trouve toujours des admirateurs -trices qui trouvent normal l’exercice de la violence, de la menace et de la contrainte contre les personnes avec qui l’on partage une vie commune, surtout quand cette violence est exercée par un représentant du sexe masculin à l’encontre du sexe féminin.
Colonialisme sexuel et colonialisme de genre restent encore, hélas, un des structures de bases de nos cultures patriarcales !

A dire d'elles

Twitter a fait une nouvelle fois preuve ce samedi de la façon dont il pouvait faire ressortir le pire de nos concitoyennEs, ce qui après tout permet de se rendre compte de l’état de la société..
C’est suite à la nouvelle selon laquelle Karine Lemarchand, l’ex-compagne de Lilian Thuram, a porté plainte contre lui pour violences conjugales (il l’aurait attrapé par les cheveux et plaquée 3 fois contre le réfrigérateur), plainte qu’elle a annoncé ensuite avoir retiré, dans un communiqué conjoint avec son ex (et présumé agresseur, donc), qu’a été créé un hashtag, #SoutienThuram.

Alors, ici, il ne s’agira pas de savoir si l’homme est coupable : la justice elle même ne s’en saisira donc pas.

Mais plutôt ceci : on critique souvent les féministes, estimant qu’elles jugent trop vite malgré la présomption d’innocence. Mais que dire de ce « mot-dièse »  où viennent se ruer n’importe qui pour défendre l’ancien joueur…

View original post 638 mots de plus

Carton rouge (encore) à Cannes et Ozon

mai 22, 2013

Les humains de sexe masculin ne seront vraiment libres qu’une fois l’égalité réelle et totale entre tous les êtres humains aura pu être obtenue et réalisée.
Cela implique de reconnaître et dénoncer des millénaires d’exploitation machistes et de renoncer aux privilèges de genre et sexe qui maintient la phallocratie de nos cultures.
Alors pourra vraiment advenir une société de sœurs et de frères où s’épanouira une humanité meilleure et plus éclairée.

A dire d'elles

Bon, c’est malheureux à dire, mais j’avais raison…la propagande bat son plein à Cannes.
Et François Ozon vient de donner une magistrale leçon de ce qu’elle signifie. Je ne parle pas du film qu’il a présenté. Mais de ce que son réalisateur dit de son personnage.
Car on pourrait arguer que lorsqu’il a voulu faire le portrait d’une fille de 17 ans qui se prostituerait par plaisir, il ne faisait qu' »imaginer » un « possible ». Et comme l’expression de l’imagination humaine permet ça, qu’il l’aurait fait. Mais face à nos critiques d’abolitionnistes qui ont le malheur de vouloir qu’aussi dans la sexualité les femmes soient des sujets, il aurait alors pu répondre : c’est une fiction ! Qu’allez vous universaliser ou politiser la chose ?

Et bien même pas. Car lui-même fait de son personnage un élément du discours politique : en effet, il universalise la création de son esprit à toutes…

View original post 414 mots de plus

Viol et violences, péché originel des sociétés patriarcales

décembre 30, 2012

Le viol et la violence sexuelle constituent, je crois, la tare fondamentale de nos sociétés androcentrées, patriarcales et phallocratiques. Elle est à l’origine de toutes les autres, car elle fonde le principe de discrimination entre êtres humains et la pratique de la domination d’un groupe socio culturel, d’un genre, d’un sexe , d’une éthnie sur les autres ; ce principe est ensuite théorisé et sert de base culturelle aux systèmes théocratiques, politiques … qui exaltent la compétition, les privilèges, l’exploitation des êtres et de la nature…
Ce sont les crimes dont la majorité des humains de sexe ou de genre mâle se servent pour dominer d’abord les femmes, puis tous les autres humains qu’ils exploitent en faisant triompher « l’État de fait du plus fort ».
Dans ce contexte « les droits humains » ne sont que la stratification d’un rapport de domination favorables aux dominants.
Les femmes en sont le premières victimes, et ensuite l’ensemble de tous les humains et notre planète elle même.
Cela crée la culture du pouvoir, ou plutôt de la confiscation du pouvoir au profit d’un groupe.
Le système patriarcal et androcentré corrompt le cœur et l’âme de tous les humains de sexe mâle en les rendant tous complices de l’oppression des humains de sexe féminin en leur faisant miroiter la domination qu’eux mêmes pourront exercer sur les femmes par la violence sexuelle et politique.
C’est pourquoi tous les humains qui aspirent à la liberté et à l’égalité doivent dénoncer la culture machiste dominante et le viol, quelle qu’en soit la forme.
Le pouvoir n’est pas à prendre mais à rendre à chacune et chacun d’entre nous !
La puissance des tyrans n’est du qu’au consentements de celles et ceux qu’ils oppriment !

A dire d'elles

Nous vivons dans une société d’images.
Impossible d’y couper. Images omniprésentes, formatées par les intérêts de ceux qui les produisent et les vendent. Donc, images de mortes, femmes sans tête, vous l’aurez compris…images pornographiques : la peur des femmes est source de violence à leur encontre. La peur du viol est omniprésente dans tous les films faits par des hommes, les cris des femmes qui seraient jouissance envahissent les écrans.

Du coup, les viols ne sont que rarement reconnus comme tels au cinéma. Je pense à une des premières scènes que je croyais alors « sexuelle » que j’ai vue de ma vie à la télévision. j’étais adolescente, je n’avais pas jusqu’à tard le droit de regarder la télé,et je suis tombée sur un film qui vous paraît sûrement inoffensif, avec Deneuve et Piccoli, par Alain Cavalier. Dans ce film, qui s’appelle « la chamade », il y avait une scène censée décrire l’amour…

View original post 659 mots de plus

Machisme ordinaire

décembre 6, 2012

Rien à ajouter sinon la peine que j’ai de voir combien des humains qui se prétendaient tels pouvaient se comporter comme des brutes machistes et totalitaires.
J’ai d’autant plus de peine que si dans les années post 1968 je n’avais pas eu la chance de rencontrer et dialoguer avec des féministes je serai probablement, moi aussi, devenu un macho violent et stupide !
Amitiés humanistes, donc féministes, socialistes et libertaires.

Les mots de Melanie

DSCF1330Aujourd’hui, billet « à quatre mains » de mon arrière-arrière-petite-fille et moi, tant l’évenement nous relie…

Le 6 décembre 1989, un homme jeune pénètre dans l’Ecole Polytechnique de Montréal armé, aligne tous étudiants dans une pièce et commence à tirer sur les femmes. 6 sont tuées sur le coup, 3 blessées. Il poursuit sa course meutrière et tue au total 14 femmes.

Marc Lépine, 25 ans, a été rejeté de l’Ecole Polytechnique. Il pense que c’est parce que les femmes ont le droit d’y entrer (je la fais courte, comme un fantôme, vous pouvez en savoir plus en lisant cet article : http://apps.facebook.com/theguardian/world/2012/dec/03/montreal-massacre-canadas-feminists-remember).

La presse parle de folie meurtrière. On tente de cacher sa lettre de suicide selon laquelle il a spécifiquement planifié d’éliminer les féministes « qui ont ruiné sa vie ». Pire, il cible en particulier les féministes radicales, dont il a sur lui une liste, des noms de celles qu’il…

View original post 214 mots de plus

La lutte des humains de sexe féminin, moteur de progrès pour l’humanité

décembre 5, 2012

Merci pour ce partage de mémoire !
Cette histoire qui est votre, n’est-elle pas ausi la nôtre, car nous sommes humains, que nos os sont blancs, que notre sang est rouge, que notre cœur aspire au bonheur et que c’est le même Souffle qui nous anime ?

Les mots de Melanie

Voila. Cela va faire un an que j’ai pris le chemin de l’informatique transgénérationnelle et que j’ai retrouvé la parole.

J’ai dit ce que j’avais sur le coeur, raconté l’histoire tragique des miennes et des miens, les belles choses aussi parfois. (dont je fais un résumé ici : douze jours pour l’extinction d’une ame, une vie pour la sortir de l’oubli)

Je n’ai pas tout dit, et pourtant mes pensées de dybbuk ont pu vous sembler fantasques. DSCF9521Vous vous serez étonné-e-s qu’une fille née en 1844, ait un discours parfois féministe, chose qui de mon temps de par chez moi, ne voulait pas dire grand chose. Mais je n’ai pas choisi les mains et le cerveau qui tiennent ce clavier au hasard, c’est bien mon arrière-arrière-petit-fille qui le fait, alors il faut bien céder un peu à ses tropismes…qui d’ailleurs, sont familiaux ! http://melaniereh.wordpress.com/2012/01/09/paulette-schumacher-tati-une-avocate-dans-lame/

D’autant que quand on chausse…

View original post 309 mots de plus

Pétition pour abolir la prostitution !

décembre 3, 2012

J’ai signé. Je crois que nul-le humaniste ne peut accepter cette forme d’esclavage qui reduit l’humain à l’état d’objet sexuel.
La Liberté, l’Égalité et la Fraternité-Sororité sont indivibles !
Refusons cette vision patriarcale, issue de l’antiquité, qui a légitimé des siècles d’exploitation des humains et plus particulièment des humains de sexe féminin !

A dire d'elles

hugo« On dit que l’esclavage a disparu de la civilisation européenne. C’est une erreur. Il existe toujours, mais il ne pèse plus que sur la femme, et il s’appelle prostitution. »
Victor Hugo a écrit ceci en 1862. Demain à Bruxelles, aura lieu un événement international exceptionnel qui pourrait permettre d’enfin avancer vers une Europe libérée de la prostitution.

Avec un colloque intitulé « 10 ans de politiques sur la prostitution : Résultats des options suédoises et néerlandaises, et perspectives », soutenu par le Mouvement du Nid ET le lancement de  « L’appel de Bruxelles », pour une Europe libérée de la prostitution. Il a d’ores et déjà été signé par de très nombreuses associations membres d’Abolition 2012, dont Femmes en résistance.

Voici le texte de l’appel

Considérant que :

La prostitution est une violence

  • Une grande majorité des personnes prostituées a subi des violences, souvent sexuelles, avant d’entrer dans la prostitution.
  • Une grande majorité des personnes prostituées…

View original post 628 mots de plus