Merci à Sandrine pour ces belles photos


Quand Ciel, Soleil et Montagne rêvent ensemble, naissent les chardon-ne-s au couleurs aube crépuscules, enfants de la Lune et des Étoiles dans la Liberté et l’Espérance.
En elles-eux revient la vieille magie de la Terre, de la Pachamama, de la Grande Déesse qui connait ses Aimant-e-s aux rêves qui renaissent.

A dire d'elles

Une galerie photo, surtout pour celles et ceux qui n’ont pas Facebook, et parce que les sorcières de la montagne ont parsemé mon chemin de fleurs extraordinaires cette année, qui m’éloignent un peu des sombres horizons. Mais certainement pas des luttes, les sorcières m’ont au passage livré quelques uns de leurs secrets. Ils se cachent dans le langage des photos mais il vous faudra le deviner…

Voir l’article original

Soufisme Zawya


Soufisme Zawya.

Ibn Arabi racontait qu’il existait  une immense lumière au centre de l’Univers, qui se reflétait dans une infinité de miroir qui se reflétaient eux-même dans d’autres miroirs, et ainsi à l’infini. Il ajoutait qu’il était toujours très triste qu’un miroir, qui en illuminait d’autres se prenne pour la Lumière Centrale. Il ajoutait ainsi en est-il de notre âme et de Dieu (benit soit-il).

C’est pourquoi, au delà de l’intellect, le soufisme propose une voie du coeur, la danse et la récitation du Dikr, qui permet d’aboutir au mot sans son, à la prière muette !